Page 9 - Hors série Gazette
P. 9

lance à fond. Il a constamment besoin de
        se  lancer  des  défis,  de  s’investir
        totalement pour ensuite se sentir fier de lui.
        Et  il  prend  à  cœur  de  le  faire  le  mieux



















                                                               possible.  Ce  n’est  pas  un  hasard  s’il  avait
                                                               regardé des tutoriels pour apprendre à faire du
                                                               feu. C’était son principal défi en arrivant sur l’île.
        Je suis sûre qu’il est parti en se disant qu’il fallait absolument qu’il y arrive. C’était un défi de taille
        pour lui, qui a forcément l’image d’un garçon pas « manuel ». Ça lui vaudra un léger énervement où
        j’ai bien cru qu’il allait dire « Saloperie de feu tu vas t’allumer !! » mais il s’est contenté d’un « Ahhh
        SSSSS……c’est pas possible!!! Ça m’angoisse ! ». Il en est même arrivé à supplier les dieux du feu
        lol  « Allez !!  Allumez-vous  j’vous  en  supplie !! ».  Il  l’admet  lui-même,  il  adore  la  compétition,  ça
        l’excite.  Mais ce  n’est  pas  la  compétition  contre  les  autres  qui l’intéresse,  c’est  vraiment  de  se
        surpasser pour se prouver qu’il est capable de relever ces défis. On a mesuré la difficulté des
        épreuves quand on l’a vu pour la toute première fois évoquer l’idée d’abandonner parce qu’il est à
        bout de forces. On l’a vu dans ses 2 IronMan, il est capable d’aller plus qu’au bout de ses forces
        pour atteindre le but. Mais là il était physiquement diminué et c’est le mental qui a fait la différence.
        On est forcément poussé par une force inhabituelle quand on se bat pour une association, quand il
        s’agit d’aider des gens dans le besoin. Mais parfois ça ne suffit pas, le corps ne suit pas. Jusqu’à la
        fin Amir a puisé dans les réserves de force qu’il n’avait plus en réalité ; après avoir galéré comme
        un dingue à ramer pendant 20 minutes, il arrive sur la barge avec le sourire et trouve encore la force
        de monter les escaliers en courant. Ça peut paraître banal, mais combien de personnes se seraient
        plutôt plaintes en arrivant au lieu d’avoir encore une telle motivation ? Amir a un vrai mental de
        warrior, je l’ai trouvé particulièrement impressionnant.





























                                                                                                                    9
   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14