Page 5 - gazette octobre 2018
P. 5

Un fait se confirme au fil des semaines : cette chanson se fait une place à part et très importante
        dans  le  paysage  musical.  Comme  on  l’évoquait  dans  le  numéro  précédent  de  la  Gazette,
        « Longtemps » n’a pas encore eu beaucoup de promo, mais elle fait son chemin dans le cœur des
        gens.  C’est  beau  de  voir  que  les  mots  d’amour  touchent  toujours  autant  le  public.  Le  clip
        (https://youtu.be/t_0C9rQBCSE) a été mis en ligne le 17 août, et récolte quasiment 1 million de vues
        par semaine, c’est fou et tellement beau ! Cela fait sincèrement plaisir pour Amir de voir que sa
        première vraie chanson d’amour touche vraiment les gens, qu’ils sont réceptifs à ce style auquel il
        n’osait pas vraiment s’adonner. C’est clairement différent de tous les titres qui ont fait le succès
        d’Amir  jusqu’à maintenant,  et  c’est toujours  un  risque pour un  artiste  de  proposer autre  chose.
        Comme beaucoup de commentaires le soulignent, ça rappelle le style d’Ed Sheeran, mais avec le
        charme à la française. C’est plutôt flatteur d’être comparé à Ed Sheeran, et mérité, parce qu’Amir a
        ce talent assez rare d’émouvoir juste ave sa voix et une guitare. En toute sincérité, je pense qu’Amir
        a bien fait de se lancer enfin dans un registre plus intime, plus mature, parce que ça lui ressemble,
        et qu’on a le bonheur de retrouver sa voix ! Exit les grands effets et les claps qui rythment les autres
        titres, « Longtemps » nous livre la voix d’Amir en toute simplicité, et ça fait du bien. On retrouve
        cette douce chaleur qu’on avait tant aimé dans The Voice avec sa reprise de « All of me », cette
        voix sans artifice, qui nous transporte et nous remplit d’un tas d’émotions. Bien-sûr que j’aime aussi
        la voix d’Amir dans toutes ses autres chansons, il a un grain unique qui le distingue clairement dans
        le paysage musical français. Et l’entendre chanter en live est d’ailleurs le plus grand des bonheurs,
        quand on le voit sur scène, on reçoit à la fois son énergie folle, et la puissance de sa voix si remplie
        de soleil. Mais quand on nous offre un guitare-voix d’Amir, alors on atteint le sommet sur l’échelle


                                                                                                                5
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10