Page 13 - gazette novembre 2018
P. 13

AddicTour à la salle Pleyel : Un show de feu et d’émotions




































        C’est dans une très belle salle parisienne que le AddicTour nous
        donnait rendez-vous le 8 novembre dernier. Ambiance tapis rouge
        dans  le  hall,  portrait  d’Amir  face  à  l’entrée,  et  salle  très
        impressionnante avec 2 étages de balcons très hauts perchés. Le cadre était parfait pour un concert
        qui  s’annonçait  exceptionnel.  Et  c’est  dans  la  magie  de  Paris  que  vous  pouvez  voir  arriver
        tranquillement les parents d’Amir à peine quelques minutes avant le concert, ou encore croiser son
        tonton, ses cousins ou ses frère et sœur dans le hall. C’est très étrange finalement de les voir et les
        reconnaître, alors qu’eux ne nous connaissent pas, bien évidemment ! On aurait presque le réflexe
        d’aller leur dire bonjour avec la sensation de se connaître lol !!

                               La  soirée  a  commencé  de  la  meilleure  façon  qu’on
                               pouvait imaginer avec une première partie assurée par
                               Nazim.  Très  honnêtement,  quand  j’ai  découvert  les
                               chansons de Nazim il y a 2 ans en première partie du
                               AmirTour, j’ai tout de suite pensé qu’il aurait très vite
                               beaucoup de succès. Il écrit des tubes pour les autres,
                               mais aussi pour lui.Qui ne se laisse pas embarquer par
                               « on  refera  le  monde »  par  exemple ?!!  Et  ce  8
        novembre à Pleyel, Nazim a présenté des nouvelles chansons qui pourraient
        rendre jaloux bien des auteurs-compositeurs !! J’ai notamment été captivée
        par les paroles de « Pour qu’on me voie », une chanson hyper touchante et
        débordante de vérité. Je suis sincèrement admirative du talent de Nazim, il
        joue  avec  les  mots  avec  un  naturel  et  une  facilité  stupéfiante.  Je  ne
        comprends pas pourquoi ses titres ne passent pas en radio alors que ses
        mots font fureur sur les ondes avec les chansons qu’il écrit pour les autres. Soyons honnêtes, il n’y
        a pas uniquement que du haut niveau d’écriture parmi toutes les chansons qui passent à la radio !!
        Espérons que Nazim trouve enfin le soutien médiatique qu’il mérite, et qu’on puisse très vite acheter
        son album. En attendant on peut le féliciter pour cette superbe première partie !!


                                                                                                               13
   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18