Page 12 - gazette décembre 2018
P. 12

comme on nous l’avait dit, j’ai beaucoup aimé           Les autres grands souvenirs de 2018
        ce documentaire plein d’émotions.
                                                                Un père et un fils qui s’admirent
        C’est  finalement  assez  rare  de  voir  Amir  se
        confier  sur  ce  qu’il  ressent  au  quotidien,  à     Suivre  Amir,  c’est  vivre  de  grands  moments
        chaque concert, à chaque sortie de nouveaux             musicaux via les concerts et ses albums, mais
        titres.  Et  on  aura  eu  la  confirmation  que  la    c’est  aussi  partager  des  moments  funs  ou
        coiffure est l’une de ses addictions lol !!!            émouvants,  qui  rendent  notre  relation  si
                                                                particulière. Parmi les moments touchants, il y
                                                                a eu cette émission radio « En ballade avec.. »
                                                                où Nikos est
                                                                allé  sur  les
                                                                traces     de
                                                                l’enfance
                                                                d’Amir      à
                                                                Sarcelles.
                                                                Un     retour
                                                                plein
                                                                d’émotions
                                                                dans  son  école,  ou  au  conservatoire  où  il
                                                                prenait des cours de violon et voulait déjà faire
                                                                le  show.  Le  moment  le  plus  fort  était

                                                                probablement  la  rencontre  avec  le  papa
                                                                d’Amir,  immortalisée  par  une  superbe  photo
                                                                de père et fils face à face, et où René admet
        C’est dans « L’aventure Robinson » qu’on en             timidement  son  admiration  pour  Amir  qu’il
        a finalement le plus appris sur sa personnalité,        qualifie  de  « sage  hyperactif » :  « On  ne
        et j’ai sincèrement aimé cet Amir-là parce qu’il        s’attendait pas du tout à ce parcours, je pense
        a  laissé  apparaître  à  la  fois  sa  force  et  sa   qu’il  sait  tout  à  fait  ce  qu’il  fait.  Il  a  toujours
        sensibilité.                                            dirigé  sa  vie.  Ce  qui  lui  arrive  est
                                                                extraordinaire. Ça durera ce que ça durera. »
   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17