Page 4 - gazette décembre 2018
P. 4

Actus Amir





        En cette fin d’année, l’actualité d’Amir tourne principalement autour du AddicTour. Mais quand il a
        des  journées  off,  ça  ne  veut  pas  dire  qu’il  se  met  lui-même  sur  « Off »  et  qu’il  se  contente  de
        recharger ses batteries. Il ne fait pas d’annonce pour chacune de ses activités, mais au gré des
        stories on découvre qu’il court toujours autant, et pas uniquement avec le coach sportif !



        Tsédaka : parrain un jour, généreux toujours

        Amir était parrain de la Tsédaka l’année dernière,
        mais son engagement auprès des plus démunis n’a
        pas pris fin au changement d’année. Il reste parrain
        dans  l’âme,  et  c’est  à  ce  titre  qu’il  a  participé  au
        dîner qui réunissait les parrains de la Tsédaka pour
        la grande soirée de dimanche 2 décembre. L’action
        d’appel à la générosité ne se cantonne évidemment
        pas à cette soirée mais il est toujours bon de voir
        que les plus « chanceux » ont aussi bon cœur.

        Même  si  certaines  photos  prise  sur  le  vif  ne  le
        montrent  pas  forcément,  notre  Amir  arborait  bien
        évidemment  son  plus  bel  habit  de  soirée :  son
        sourire sincère.





        Amir le marathon-Man

        Amir et le sport c’est devenu une grande histoire d’amour. Il
        s’était mis aux entrainements intensifs en se lançant dans les
        ironMan, mais depuis quelques temps il semble avoir passé la
        vitesse  supérieure.  Il faisait  environ  3  séances  de  sport  par
        semaine, et maintenant c’est tous les jours qu’il fait travailler
        ses biscotos. On connaît Amir et on se doute un peu que ce
                                n’est pas seulement en préparation de
                                  son prochain IronMan qu’il se donne
                                  autant  de  mal.  Je  pense  que  notre
                                  perfectionniste se prépare aussi pour
                                  un vrai marathon, celui qui l’attend lors
                                  de sa tournée des Zéniths. Quand on
                                  regarde la densité du planning lors de
                                  cette tournée, il est évident que sans
   1   2   3   4   5   6   7   8   9